Cameroun – Crise anglophone: Le Sous-préfet de Menchum Valley est libre (Nord-Ouest)


Derek Nwanjo Lokombe a recouvert la liberté le 6 août 2018. Sa libération s’est produite en début d’après-midi. L’une de nos sources qui a rencontré l’autorité administrative rapporte que celle-ci encore sous le choc a été peu disert sur ce qui lui est arrivé et surtout sur les conditions de sa détention.

Des versions portant sur les causes de la libération du Sous-préfet de Menchum Valley s’opposent. D’après certaines indiscrétions c’est grâce à une opération du Bataillon d’intervention rapide (Bir) que Derek Nwanjo Lokombe est libre. D’autres indiscrétions affirment que c’est grâce à l’intervention de l’activiste basé aux Etats-unis Eric Tataw qu’il a été remis en liberté. On attend la sortie officielle du ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary pour en savoir plus. Toutefois c’est un ouf de soulagement qu’ont poussé ses proches contrairement à ceux du sous-préfet de Batibo, Marcel Namata Diteng qui a été tué par ses ravisseurs.

Rappelons que le Sous-préfet a été kidnappé le 4 août dernier par des hommes armés sur le Pk 24 de l’axe Wum-Bamenda. Notons que cet acte n’a pas été revendiqué. Cependant au regard du mode opératoire le doigt est pointé vers les sécessionnistes.

Previous Atangana Kouna lâché par ses réseaux
Next Côte d’Ivoire: la libération de Simone Gbagbo, un geste pour la réconciliation nationale

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *