Atangana Kouna lâché par ses réseaux

Large featured image layout 2

Entre son intégration
à la vie carcérale et la
réalité de vie sans
honneurs, Basile Atangana
Kouna, président national
de l’association des élites
de Ngoumou (ASSEN) et
également secrétaire général
de l’association de développement
de la Mefou
et Akono (ADEMAK) sans
compter ses différentes distinctions
honorifiques n’est
pas au bout de ses peines.
Durant ses années de
gloire, l’ex – ministre de
l’eau et de l’énergie avait méthodiquement
tissé un réseau
de courtisans et
d’amitiés qu’il entretenait à
coup de liasses de FCFA. En
homme averti, ce vaste réseau
de soutien, d’informateurs
et de courtisans lui
assurait la pérennité au gouvernement
et la protection
contre des éventuels coups ;
qui dans un sursaut d’orgueil
entreprend de l’exfiltrer
du Cameroun après
qu’une interdiction de sortie
du territoire national le
concernant eut été rendue
publique. A la tenue du
conseil de sécurité au palais
de l’unité à la demande expresse
du président Paul
Biya, ces réseaux apeurés et

The Breakdown

Pellentesque posuere ac libero a gravida. Pellentesque massa nisi, bibendum ut orci ut, tempus fringilla leo. Integer sed varius lectus.
Phasellus 3.5
Quisque 9.0
Blandit 5.3
Pros
Maecenas vel justo congue, tempor nisi quis, tempus velit
Cons
Etiam vitae leo volutpat, aliquam nisi sed, auctor ante
Previous Actualité de Kwame Nkrumah et de Frantz Fanon
Next Cameroun – Crise anglophone: Le Sous-préfet de Menchum Valley est libre (Nord-Ouest)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *